Eurovision 2011 – Sélection Suisse

Concours de l'eurovision

Concours de l'Eurovision - Photo Credits: Lene Haug, Aktiv I Oslo.no

Créé en 1956 par le directeur de la télévision suisse Marcel Bezençon, l’Eurovision est aujourd’hui devenu le plus grand concours de musique au monde. Les sélections suisses pour l’édition 2011 en Allemagne se dérouleront du 1er au 10 novembre. Tour d’horizon.

1956. Un concours créé à l’initiative de Marcel Bezençon réunit 7 pays participants pour une joute musicale. 55 éditions plus tard, dire que l’évènement a pris de l’ampleur sonne comme un doux euphémisme.  Plus de 40 pays participants, chiffre qui ne cesse d’augmenter, un public potentiel d’un milliard de téléspectateurs, des millions de votes et une retransmission jusqu’en Nouvelle Zélande… Il ne fait aucun doute qu’il s’agit là d’un des évènements culturels mondiaux les plus importants. La finale de cette 56° édition se déroulera en Allemagne, pays vainqueur en 2010 comme le veut la tradition. Le lieu final n’a pas encore été dévoilé, même si la ville de Berlin fait figure de favorite.

Le règlement a subi au cours des années de nombreuses modifications, afin de pouvoir permettre la participation de plus en plus de pays, ainsi qu’un système de vote le plus juste possible pour éviter les votes de copinages qui ont pu entacher certaines éditions. Aujourd’hui chaque pays à droit à un maximum de 6 interprètes sur scène, sans aucune restriction de nationalité ou de langue.  En effet, les pays scandinaves se plaignant de la sonorité particulière de leurs langues ont obtenu de pouvoir chanter dans la langue de leur choix. C’est d’ailleurs grâce à cette règle que Céline Dion avait pu offrir le titre à la Suisse en 1988 alors qu’elle était de nationalité canadienne (la victoire précédente remontant à l’édition originale de 1956). Le système de jury ayant disparu en 1997, suite à l’introduction du télévote, puis du vote par sms, est réapparu en 2009 pour rééquilibrer le concours. Celui-ci est composé de 5 professionnels par pays qui n’ont bien entendu pas le droit de voter pour leur propre camp. Les votes du public et du jury comptent à part égales.

La finale de l’Eurovision 2011 réunira 25 pays, issu des deux demi finales, ainsi que le « Big Four » composé de l’Allemagne, de l’Espagne, du Royaume Uni et de la France (ces pays étant les contributeurs les plus importants à l’organisation du concours chaque année). Le concours a connu une perte de vitesse dans les années 2000, avant de connaitre un regain d’intérêt à la fin de la décennie. En effet, la plupart des pays participants se contentaient de morceaux formatés dans le simple but de plaire à un maximum de personnes issus de nationalités différentes. L’ouverture à de nouveaux pays participants a apporté une certaine fraicheur dans le concours, avec parfois des résultats surprenant, comme la victoire du groupe de métal finlandais Lordi en 2006.

L’évènement a connu un vif regain d’intérêt de la part des téléspectateurs Suisse à Oslo lors de la dernière édition, avec plus d’un demi-million de téléspectateurs. C’est donc avec une vigueur nouvelle que la délégation helvète prépare le concours de cette année. Alors que les inscriptions à la sélection nationale n’ont même pas encore commencées (elles se dérouleront du 1° au 31 Octobre), certains font déjà figure de favoris. Notamment la chanteuse d’origine canadienne Katherine Saint Laurent , déjà connue pour sa superbe prestation au Canadian Idol ou ses collaborations avec des stars telles que Mariah Carey ou Bryan Adams, où encore le groupe de métal Gothard, considéré comme le groupe originaire de Suisse le plus célèbre sur le plan mondial, tous styles confondus.

Les sélections suisses se dérouleront du 1er au 10 novembre. Les représentants nationaux seront choisis sur la base du système de décision du concours. Les gagnants auront d’abord à défendre nos couleurs lors des demi-finales avant de pouvoir fouler la grande scène le 14 Mai prochain. L’année dernière, Michael Von der Heide, représentant la Suisse n’avait malheureusement pas pu se hisser au-delà des demi-finales, et c’était l’allemande Lena Meyer-Landrut qui avait remporté le concours. Rendez vous donc dès le 1er Novembre sur  www.eurovision.sf.tv pour soutenir votre artiste préféré.

Créé en 1956 par le directeur de la télévision suisse Marcel Bezençon, l’Eurovision est aujourd’hui devenu le plus grand concours de musique au monde. Les sélections suisses pour l’édition 2011 en Allemagne se dérouleront du 1° au 10 novembre. Tour d’horizon.

1956. Un concours créé à l’initiative de Marcel Bezençon réunit 7 pays participants pour une joute musicale. 55 éditions plus tard, dire que l’évènement a pris de l’ampleur sonne comme un doux euphémisme. Plus de 40 pays participants, chiffre qui ne cesse d’augmenter, un public potentiel d’un milliard de téléspectateurs, des millions de votes et une retransmission jusqu’en Nouvelle Zélande… Il ne fait aucun doute qu’il s’agit là d’un des évènements culturels mondiaux les plus importants. La finale de cette 56° édition se déroulera en Allemagne, pays vainqueur en 2010 comme le veut la tradition. Le lieu final n’a pas encore été dévoilé, même si la ville de Berlin fait figure de favorite.

Le règlement a subi au cours des années de nombreuses modifications, afin de pouvoir permettre la participation de plus en plus de pays, ainsi qu’un système de vote le plus juste possible pour éviter les votes de copinages qui ont pu entacher certaines éditions. Aujourd’hui chaque pays à droit à un maximum de 6 interprètes sur scène, sans aucune restriction de nationalité ou de langue. En effet, les pays scandinaves se plaignant de la sonorité particulière de leurs langues ont obtenu de pouvoir chanter dans la langue de leur choix. C’est d’ailleurs grâce à cette règle que Céline Dion avait pu offrir le titre à la Suisse en 1988 alors qu’elle était de nationalité canadienne (la victoire précédente remontant à l’édition originale de 1956). Le système de jury ayant disparu en 1997, suite à l’introduction du télévote, puis du vote par sms, est réapparu en 2009 pour rééquilibrer le concours. Celui-ci est composé de 5 professionnels par pays qui n’ont bien entendu pas le droit de voter pour leur propre camp. Les votes du public et du jury comptent à part égales.

La finale de l’Eurovision 2011 réunira 25 pays, issu des deux demi finales, ainsi que le « Big Four » composé de l’Allemagne, de l’Espagne, du Royaume Uni et de la France (ces pays étant les contributeurs les plus importants à l’organisation du concours chaque année). Le concours a connu une perte de vitesse dans les années 2000, avant de connaitre un regain d’intérêt à la fin de la décennie. En effet, la plupart des pays participants se contentaient de morceaux formatés dans le simple but de plaire à un maximum de personnes issus de nationalités différentes. L’ouverture à de nouveaux pays participants a apporté une certaine fraicheur dans le concours, avec parfois des résultats surprenant, comme la victoire du groupe de métal finlandais Lordi en 2006.

L’évènement a connu un vif regain d’intérêt de la part des téléspectateurs Suisse à Oslo lors de la dernière édition, avec plus d’un demi-million de téléspectateurs. C’est donc avec une vigueur nouvelle que la délégation helvète prépare le concours de cette année. Alors que les inscriptions à la sélection nationale n’ont même pas encore commencées (elles se dérouleront du 1° au 31 Octobre), certains font déjà figure de favoris. Notamment la chanteuse d’origine canadienne Katherine Saint Laurent , déjà connue pour sa superbe prestation au Canadian Idol ou ses collaborations avec des stars telles que Mariah Carey ou Bryan Adams, où encore le groupe de métal Gothard, considéré comme le groupe originaire de Suisse le plus célèbre sur le plan mondial, tous styles confondus.

Les sélections suisses se dérouleront du 1° au 10 novembre. Les représentants nationaux seront choisis sur la base du système de décision du concours. Les gagnants auront d’abord à défendre nos couleurs lors des demi-finales avant de pouvoir fouler la grande scène le 14 Mai prochain. L’année dernière, Michael Von der Heide, représentant la Suisse n’avait malheureusement pas pu se hisser au-delà des demi-finales, et c’était l’allemande Lena Meyer-Landrut qui avait remporté le concours. Rendez vous donc dès le 1° Novembre sur www.eurovision.sf.tv pour soutenir votre artiste préféré.

Filed Under: ActualitéFeatured

eurosong 2011 suisseeurovision 2011 suisseeurosong 2011eurosong suisseeurovision 2011 suisse voteeurovision 2011eurovision suisseeurovision suisse 2011

FluxComments (0)

Trackback URL

Les commentaires sont fermés.